La 3e édition du baromètre annuel « attractivité et dynamisme des métropoles », réalisé par le réseau Arthur Loyd, a été dévoilé. Il permet d’analyser les points forts ainsi que les points faibles de 45 aires urbaines en France. Parmi elles, on y retrouve Montpellier qui grimpe d’une place et effleure le podium du Top 3.

Sa 3e édition propose une lecture des dynamiques territoriales, des créations d’emplois, ainsi que des avantages concurrentiels des grands territoires urbains. L’étude porte sur 45 aires urbaines de plus de 100 000 habitants qui sont ensuite examinées grâce à 75 indicateurs issus d’une vingtaine de sources différentes.

Le baromètre mesure le niveau d’attractivité de quatre catégories d’aires urbaines :

  • très grandes métropoles,
  • grandes métropoles,
  • métropoles intermédiaires
  • agglomérations de taille moyenne

 sur quatre grandes thématiques :

  • Performances économiques,
  • Marché tertiaire et accueil des entreprises,
  • Connectivité, capital humain et innovation
  • Qualité de vie.

Dans la catégorie des grandes métropoles, Montpellier gagne une place et monte à la 4e place, dont les trois premières sont occupées par Nantes, Rennes et Grenoble. La ville de Montpellier se distingue sur la thématique « Connectivité, capital humain et innovation ». Entre 2010 et 2016, elle a connu un vrai dynamisme démographique, avec 58 000 habitants supplémentaires, soit la plus forte croissance de sa catégorie devant Nantes ou encore Bordeaux. Ce qui monte l’aire urbaine de Montpellier à 600 000 habitants.

Montpellier enregistre une forte croissance de la population entre 15 et 29 ans. On note aussi que sur l’item de l’ouverture à l’international Montpellier se classe en seconde position avec 15 % d’étudiants étrangers. Ainsi, la ville est également reliée aux capitales européennes grâce à l’aéroport ainsi qu’aux liaisons TGV vers Lyon ou Paris, permettant donc d’accéder facilement à des aéroports internationaux.

Qualité de vie générale, dynamisme économique, coût de la vie, loisirs, démographie, vie étudiante et diplômés … La capitale héraultaise figure parmi les 5 premières places nationales.

Source : https://objectif-languedoc-roussillon.latribune.fr/entreprises/immobilier/2019-12-10/montpellier-grimpe-a-la-4e-place-des-metropoles-les-plus-attractives-835075.html?fbclid=IwAR3-pfCewlfPTd7KgKPDKvMnOzxGMDDUgnwUS_PkmGXzzDnweLaXvgTAM4s

Partages sur les réseaux sociaux

Inscription à la newsletter

Votre email sera uniquement utilisé pour l'envoie de notre newsletter et ne sera transmis à aucun partenaire. Lire notre conformité avec la loi RGPD